Quand le trafic au Royaume-Uni devient un prétexte pour critiquer les étrangers.

Ce n’est pas une nouveauté que le déuté européen et eurosceptique Nigel Farage ne soit pas – pour utiliser un euphémisme – un supporteur d’une immigration « sans contrôle ».

Dans tous les cas, on n’aurait probablement pas imaginé qu’il puisse la considérer aussi comme une « cause du trafic ». En effet, il semble que Monsieur Farage, après « avoir manqué à un rendez-vous avec ses électeurs à Port Talbot, dans le Pays de Galles », ait « pointé du doigt le nombre  d’étrangers arrivés dans le Pays ». Ces derniers, à son avis, auraient « produit une augmentation forte de la population et, en conséquence », ils auraient « embouteillé les routes » (ANSA).

Selon « le député travailliste Owen Smith », il s’agit de « déclarations » qui s’avèrent « bêtes et dangereuses » (ibidem).

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: