Tension entre forces présidentielles et milices chiites : la capitale du Yémen est théâtre d’affrontements.

Yémen. Les sièges de l’« agence d’état » Saba (agence de presse) et de la « télévision publique à Sanaa » auraient été occupés, pendant « les dernières heures », par les « rebelles chiites Houthis » (AGI).

Selon des « sources locales, […] les derniers développements » laisseraient « présager un coup d’état par les milices chiites, qui auraient aussi occupé le logement du chef de la sècurité du président Abd Rabbo Mansour Hadi » (ibidem).

Des affrontements seraient en cours, dans la capitale, entre « les gardes présidentielles et les rebelles Houthis », qui ont un « contrôle partiel » de la ville depuis « septembre dernier ». La situation aurait « dégénéré après l’enlèvement, samedi, du chef de cabinet du président Hadi, Ahmed Awad bin Mubarak » (ibidem).

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: