Brésil. Facebook ne fournit pas des informations pour une enquête et un juge opte pour un blocage de WhatsApp pendant trois jours.

Au Brésil, un « juge » aurait « ordonné un blocage de WhatsApp pendant 72 heures ». La raison – selon une nouvelle publiée hier par l’agence italienne de presse AGI – serait à retrouver dans un refus par « Facebook, propriétaire du populaire service de messagerie », de « fournir des informations demandées » dans le cadre d’une « enquête pénale » (AGI).

Il s’agirait du deuxième épisode analogue dans un laps de temps de « 6 mois », si l’on considère qu’ « à décembre WhatsApp avait été bloqué pour une question similaire ». Cela avant que la « suspension de 48 heures » était rendue invalide par « une Haute cour » (ibidem).

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: