Un attentat contre des soldats à Benghazi rappelle la tension quotidienne qui règne en Libye.

Selon l’agence de presse Reuters, qui mentionne « une source militaire », à Benghazi, un attentat à la voiture piégée « a tué 12 soldats libyens alliés au Général Khalifa Haftar » (Reuters).

Ce dernier a mené, dans la même zone, « une campagne contre des militants islamistes » (ibidem) et est, maintenant, commandant des « forces armées liées aux autorités de Tobrouk », (Rai News). 

Ce nouvel épisode met, une fois de plus, en lumière la situation d’instabilité constante et de violence qui traverse la Libye depuis quelques années.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: